Marie-Claudine Defer » Blog Archive » Les voisins bruyants !

Les voisins bruyants !

Les voisins, c’est comme la famille, on ne les choisit pas ! Voisins grognons, voisins bruyants, voisins de mauvaise foi…il y en a pour tous les goûts ! Voici un petit aperçu des situations de voisinage auxquelles vous pourriez être confronté et la manière de les régler le plus pacifiquement possible.

Le trouble de voisinage

Bruits, odeurs, dégâts des eaux… Vous souffrez de désagréments sans que votre voisin n’ait commis de faute ? Il s’agit probablement d’un trouble de voisinage. Mais attention : pour entrer dans cette catégorie, l’acte de votre voisin doit être anormal, il doit rompre l’équilibre qui existe entre vos deux biens.
Par exemple, si vous habitez dans un immeuble à appartements, il n’est pas anormal que vous entendiez les talons de votre voisine du haut claquer sur le parquet. N’est par contre pas nécessairement normal : l’utilisation d’un instrument de musique comme la batterie, le bruit qui provient d’un café-bar, les infiltrations d’eau, les travaux dérangeants…
C’est le juge qui déterminera si le trouble est normal ou anormal. Dans ce dernier cas, il pourra faire interdire l’acte en question et éventuellement condamner votre voisin à vous payer des dommages et intérêts.
Que faire ?
Après avoir discuté avec votre voisin et tenté de régler la situation à l’amiable, vous pouvez agir en justice sur la base de ce que l’on appelle le « trouble de voisinage ».

Le tapage nocturne

Avant 22h, chacun fait ce qu’il veut sur son bien, pour autant qu’il n’y ait pas de trouble anormal de voisinage ou d’abus de la part de votre voisin.
Entre 22h et 6h du matin, par contre, on ne fait pas ce que l’on veut ! Ainsi, votre voisin qui fête son anniversaire toute la nuit de manière particulièrement bruyante se rend coupable de tapage nocturne. Idem si votre voisin a une piscine dans son jardin et qu’il y invite des amis après 22h…
Que faire ?
Allez sonner chez votre voisin et expliquez-lui poliment votre souci. S’il ne se montre pas coopératif, vous pouvez appeler la police. Celle-ci viendra constater les faits sur place, suite à quoi vous pourrez déposer plainte.

Tondre la pelouse

Votre voisin tond systématiquement sa pelouse le dimanche à 9h du matin ? Renseignez-vous auprès de votre commune. En effet, la majorité d’entre elles limitent l’usage de certains engins bruyants, tels que les tondeuses à gazon.
Par exemple, à Seraing :
« L’usage des appareils à moteur tels que tondeuses à gazon, scies circulaires, tronçonneuse et autres est interdit entre 20h et 8h du matin. Les dimanches et jours fériés, l’utilisation de ces appareils est strictement interdite sauf entre 10h et 13h. »
A Durbuy :
« L’usage des tondeuses à gazon, tronçonneuses et scies circulaires ou autres engins bruyants, est interdit les dimanches et jours fériés avant 15 hrs et après 18hrs, à moins de 100 mètres d’une habitation et la semaine entre 20H00 et 07H00 (…) »
Que faire ?
Expliquez poliment votre souci à votre voisin. S’il refuse de coopérer, vous pouvez porter plainte.

Source: Fiftytoo.be

 

Trouvé sous: Articles

Comments are closed.